Test chaussures multisports Teva Reforge eVent

Publié le 27/04/2013


Testeur : Ludovic Favre 
40 ans, 1,79m, 78 kg
Période du test : janvier - Mars 2013.
Terrain : Neige tassée, sentiers en sous-bois, quelques secteurs avec pierres.
Distance : Environ 200 km, la moitié en course, l’autre moitié en marche-course et marche nordique/randonnée.


                                        

Découvrez et achetez au meilleur prix des chaussures de running sur Irun.fr

>> Retrouvez tous nos tests produits sport sur ce lien <<



Aspect de la chaussure

La Teva Reforge eVent donne, d’emblée, une impression de solidité. La chaussure est cossue et assez large. La présence au talon et à l’avant de protections de caoutchouc, ainsi que le treillis qui recouvre le chaussant sont des éléments de ce look de « costaud ». Mais le reste est plus fade. Cette chaussure est timide question style. Un peu plus de couleurs lui aurait donné du caractère et évité ce côté chaussures de ville, un peu « urban shoes ». Certains aiment la discrétion, d’autres moins. Affaire de goût. On se consolera sur ce point en se disant que le look quasi monochrome en fait une passe-partout. C’est d’ailleurs un peu le caractère de cette « multi-activités » outdoor. A l’aise partout et sans réelle spécialité.


Le chaussant
On ne peut pas tout avoir, la souplesse et le maintien, la légèreté et la robustesse.
La Reforge a choisi son camp : ce sera robustesse et maintien. Cela va donc s’en dire que l’on fait donc les frais de ce gabarit un peu « mastoque » sitôt dès que l’on court.
Plus de 430 grammes sur la balance ça commence à faire. Satisfaisons-nous donc de son maintien. L’épaisseur du chaussant donne une impression de sécurité. La présence du caoutchouc un peu partout y est pour quelque chose. En fallait-il autant ? Grande question. Toujours est-il que le talon est protégé par une véritable carapace, tout comme les orteils qui profitent d’un pare-pierres généreux. Le tout est appréciable dans les pierriers mais complètement surfait dans la neige.
Une fois de plus la polyvalence voulue par Teva pour la Reforge explique ce « suréquipement ». Petit détail remarqué au fil des sorties, comme nombre de chaussures, la dureté de la Reforge tend à se « casser » avec le temps. Le confort n’en devient que plus présent, on oserait presque parler d’une certaine souplesse.
Enfin, que dire de la membrane respirante eVent et de la qualité waterproof annoncée par Teva. Sans dire que le pied est toujours au sec, il faut reconnaître une plus longue résistance à l’eau par rapport à une chaussure classique. J’ai testé cela lors de sorties dans une neige de printemps bien lourde et bien mouillée. Le reste de la famille avait les chaussettes gorgées d’eau, les miennes étaient légèrement humides. Un très bon point.

Le laçage
Pas de système autobloquant, soit un laçage simple avec des lacets assez longs. A mon avis le meilleur système du monde. Seul bémol : pour avoir un serrage uniforme du bout de la chaussure au coup de pied, il faut aller chercher les retours de lacets avec les doigts. Un détail. Car une fois ajustée, la Reforge event tient parfaitement au pied. Pour se faire une idée, une seule façon : les devers. Lors de mes sorties, elle est toujours restée bien en place, sans déformation du chaussant, le pied ne vrillant pas dans la chaussure. Le laçage y est pour quelque chose, mais pas que lui.

L’amorti et le dynamisme

Clairement non ! Ce modèle n’est pas fait pour la relance. LaTeva Reforge eVent n’est pas au top pour cela. En revanche, elle profite d’un bon amorti. Celui-ci est appréciable (présence du shockpad au talon) tout comme le déroulé de la chaussure. C’était une de mes craintes au départ : notamment arriver à courir avec des semelles qui donnaient l’impression de ne pas plier. Faux !
Le faible drop et cette semelle en forme de balancier donnent à la Teva une certaine aisance.
Et la semelle dans tout cela ? Je dis bien. Pas sur cailloux mouillés, certes, mais sur terre grasse et neige, elle tient la route. Elle me l’a d'ailleurs démontrée lors d’un trail blanc couru sur des pistes de ski. Une vraie patinoire ! La glace affleurait sous une mince couche de neige. Je n’ai pas bougé. La semelle Spider 365 m’a agréablement surpris.



Stabilité
Forcément un atout. Cette chaussure aux dimensions généreuses n’est pas une bête de course mais elle est un modèle en termes de stabilité. L’appui est sûr mais j’avoue que le bout large et très arrondi limite parfois la prise d’adhérence dans des pentes très inclinées. Aller chercher la petite encoche entre deux cailloux avec le bout du pied n'est pas toujours aisé.

Conclusions du test :

La Teva Reforge eVent est une bonne chaussure multi-activités. On peut se lancer dans un trail court avec elle, un trail de printemps ou d’automne disputé sur terrain gras, voire prendre le départ d’un trail blanc sans avoir recours à un système de crampons. Elle fera l’affaire. Toutefois ce n’est clairement pas là qu’elle sera le plus appréciée. Personnellement, je l’ai beaucoup mise pour de la marche rapide (nordic walking, rando course). Je la trouve parfaite pour cela tout comme la simple randonnée en moyenne montagne, sur terrain peu accidenté. Bonne tenue de pied et accroche font dans ces cas-là largement oublier son manque d’agressivité.
>>> Lire notre dossier spécial Marche nordique

Les plus :
  • Maintien et protection du pied
  • Accroche
  • Robustesse
  • Amorti

Les moins :

  • Design trop neutre
  • Manque de dynamisme
  • Manque de souplesse

Découvrez et achetez au meilleur prix des chaussures de running sur Irun.fr

>> Retrouvez tous nos tests produits sport sur ce lien <<


Nutri-Site