Interview Guillaume Néry (Apnéiste) - 06/2008

Guillaume Néry est recordman du monde d’apnée en poids constant. A -109m, le corps subit de formidables contraintes physiologiques, stimulant une adaptation sans bornes des mécanismes physiologiques de ce dernier. Etre Apnéiste professionnel, c’est connaître son corps, le respecter, l’entrainer et le nourrir sainement pour qu’il exploite son potentiel au maximum le temps d’une plongée dans le grand fond.
Découvrez la diététique d’un apnéiste de haut niveau.


Nutri-site : Fais -tu attention à ce que tu manges ?

NERY GUILLAUMEGuillaume Néry : Bien sur, je fais attention à ce que je mange dans la vie de tous les jours mais plus particulièrement en période d’entraînement intensif. La nourriture est la source d’énergie principale de tous les sportifs. Une bonne source d’énergie permet de se sentir bien au quotidien et d’optimiser son potentiel physique.
Cependant, je veille à ne pas verser dans l’excès, ni dans un sens ni dans l’autre. Le plus important pour moi est d’avoir une bonne hygiène alimentaire sur le long terme, et de trouver un bon équilibre entre plaisir et exigence sportive. Donc une alimentation saine et surveillée mais sans frustration voilà mon crédo.


Nutri-site : As-tu fais des recherches en matière de diététique ? Si oui d’où proviennent-elles ?

Guillaume Néry : J’ai lu quelques articles de diététique et mon livre de référence reste « Guide nutritionnel des sports d’endurance » écrit par Denis Riché. Même si notre sport ne se classifie pas dans la catégorie des sports d’endurance, j’y ai pioché pas mal de petites infos pour l’alimentation pour organiser ma saison. En plus j’ai une formation STAPS (Faculté des Sciences du Sport de Nice) qui m’a donnée quelques bases en la matière.


Nutri-site : Fais-tu ou as-tu fait appel à un professionnel de la nutrition sportive ?

Guillaume Néry : Je n’ai jamais travaillé avec un professionnel de nutrition. On s’entraîne ensemble avec ma copine et elle s’intéresse pas mal à ce sujet. Avec mes recherches et les siennes, on se concocte nous même notre cuisine.


Nutri-site : Es-tu un adepte de la cuisine bio et pratiques-tu un régime particulier comme le végétarisme par exemple ?

Guillaume Néry : Je suis effectivement un adepte de la cuisine bio. Il y a tellement de diversité : j’aime bien par exemple prendre des pâtes à base de farines différentes. Après il est impossible de remplir son caddie en produits bio à cause des prix élevés de ces produits. Nous sommes des adeptes de la cuisine asiatique avec ma copine. Quand c’est la saison de la chasse sous marine, on mange le produit de notre pêche. C’est appréciable de se nourrir d’un poisson que l’on a attrapé soi même. Cela nous renvoie à nos instinct primitifs de prédation, on prélève dans cette nature uniquement ce qui est nécessaire à notre consommation personnelle.


Nutri-site : As-tu déjà fait des cures de compléments alimentaires et suivi des conseils sur le plan alimentaire ?

Guillaume Néry : Je me suis penché sur les compléments alimentaires l’année dernière seulement car je voulais optimiser ma récupération. La boisson Inergy recup de chez EAFit par exemple ou bien Authentic recup de chez Authentic nutrition. J’ai bien entendu noté une amélioration de mon état post plongée avec de meilleures sensations au niveau musculaire et au niveau de l’état de fatigue général. C’est vraiment un plus.


Nutri-site : En vue de d’un championnat du monde modifies-tu ton alimentation ?

Guillaume Néry : Comme je l’expliquais, la finalité ultime pour moi est d’arriver à un équilibre alimentaire tout au long de l’année, avec seulement quelques réajustements à l’approche d’un grand rendez-vous. Disons que je fais plus attention aux écarts et j’essaie d’augmenter l’hydratation et la quantité de fruits-légumes pour optimiser mes performances à l’entraînement et augmenter la récupération J’essaie également de consommer au maximum des aliments de saison.


Nutri-site : Quel est concrètement ton petit déjeuner et ton dernier repas avant une compétition?

Guillaume Néry : Avant une compétition, un record ou un entraînement profond, mon petit déjeuner doit être le plus léger possible. L’idée est d’ingérer le minimum de solide possible. Je me contente en général d’un fruit au réveil et d’une barre énergétique spécialement conçue pour les besoins des plongeurs et commercialisée par NHEDRA. Cette barre est absorbée rapidement par l’organisme et permet donc de plonger avec la sensation de ventre de vide mais avec le plein d’énergie.


Nutri-site : Beaucoup d’acide lactique doit se déposer dans tes muscles après un long effort en apné (absence d’O2), comment fais-tu pour optimiser la récupération et la détoxication de tes muscles ? As-tu une diététique particulière ?

NERY GUILLAUMEGuillaume Néry : J’ai réalisé qu’un entraînement sérieux ne peut se faire sans compléments alimentaires. Ils permettent d’optimiser les performances et d’améliorer la récupération. La récupération est une composante essentielle de la progression en profondeur. Lors de cette phase, le nombre d’entraînements dépend essentiellement de la qualité de la récupération. Hors, une plongée profonde est traumatisante au niveau physiologique et le corps ne peut replonger que si il a récupérer à 100%. Pour cela, 2 étapes sont essentielles :
- prise d’oxygène pure juste après la plongée : l’objectif est de récupérer de l’hypoxie (GLOSSAIRE) importante subite par l’organisme et d’éliminer l’azote dissout dans l’organisme suite à l’immersion.
- Absorption d’une boisson de récupération Au niveau de l’alimentation, j’évite tout ce qui est viande rouge la veille et le jour de l’entraînement, ceci pour m’éviter un surplus de toxines.


Nutri-site : As-tu une petite faiblesse sur un aliment, cette gourmandise face à laquelle tu ne peux résister ?

Guillaume Néry : J’ai de nombreuses faiblesses : je suis amoureux des bonnes choses et de toutes les nourritures, alors la solution est de ne pas se priver tout en respectant un équilibre sain.
Quand je suis en plein entraînement intensif, j’ai de moins en moins envie de manger n’importe quoi, et seuls les aliments sains me comblent réellement.
Une faiblesse ? Un carré de chocolat noir 70 à 86% est obligatoire à la fin de chaque repas et une bonne crêpe de temps en temps !

Voir le site de Guillaume Néry : www.guillaumenery.fr

Consulter aussi l'Interview "Sport et performance" de Guillaume Néry pour tout savoir sur sa préparation.

 NERY GUILLAUME