Les filles dans le trail

Avec le calendrier très dense de courses nature ou autre trails, voire ultra-trails, difficile pour les runneuses régulières de résister à l’appel des sentiers ! Il n’y a qu’à voir la proportion de femmes dans les pelotons des courses nature et leur nombre en constante progression sur les épreuves d’ultra-trail (de 10 à 13%) pour comprendre que le boom du trail les touche aussi ! Mais les femmes courent-elles les trails comme les hommes ?


D’un point de vue physiologique, force est de constater que la nature a doté l’homme de capacités de performance plus importantes que son homologue féminine : ainsi celle-ci a notamment, en moyenne, une consommation maximale d’oxygène inférieure.
Cette réalité biologique explique les écarts de temps entre hommes et femmes pour boucler un même parcours, mais ne limite pas pour autant l’aptitude à l’endurance de la femme, que l’entrainement ne fera que renforcer. Ainsi, si le chrono des féminines est (on parle ici toujours en moyenne) plus important, elles partent néanmoins avec la même chance de boucler l’épreuve que le sexe dit fort !
De plus, sur des longues distances, la dimension mentale occupe une part non négligeable dans la gestion de course, et il s’avère que, souvent, les femmes font preuve d’une résistance et d’une détermination à toute épreuve, quand certains coureurs, confrontés aux mêmes douleurs, aux mêmes difficultés, jettent l’éponge.
Ainsi le taux de finisheuses est souvent supérieur à celui des finishers, mettant ainsi à « mâle » le mythe du surhomme en ultra !
Evoluant dans des pelotons majoritairement masculins lors de ces épreuves, et conscientes des différences physiologiques expliquées plus haut, il est probable qu’elles parviennent davantage à se concentrer sur leur propre allure et leur gestion de course, sans chercher à se « tirer la bourre », ce qui leur est particulièrement bénéfique au fil des kilomètres et des ascensions.

Quels sont les traileurs qui n’ont pas été au moins une fois impressionnés par la relative fraicheur qu’affichent de nombreuses féminines en fin de course ?
Pour l’anecdote, ça ne plait pas à tous (une minorité heureusement)… preuve s’il en que certains ont du mal à accepter qu’un petit bout de femme puisse être devant, sans pour autant se prendre pour une superwoman…
Mais rassurez-vous mesdames, cela reste anecdotique (les mentalités évoluent tout de même !) et il est bien plus probable que des traileurs vous expriment leur admiration, et qu’au pire, ils vous collent aux basques pour s’accrocher à vous comme à une locomotive !

MAILYS VALLA DREVON TRAIL
Mailys Drevon
www.montagneetforme.com

Pour découvrir le trail sans se mettre la pression Mailys Valla organise des week-ends Trail & Spa pour les filles en juillet-août dans les Aravis : un bon moyen pour motiver votre douce à vous suivre sur les sentiers !
=> Plus d'information ici : www.montagneetforme.com





 

Consulter aussi les dossiers nutri-site complémentaires :
 - Objectif Trail : préparer son trail !
 - Objectif Trail : Plans d'entraînement à J - 2 mois
 - Mon premier marathon
 - Le Nordic Walking (ou marche nordique)

   
Nutri-Site
moncoaching minceur
Découvrez la perte de poids estimée en fonction de votre profil

Votre sexe : Femme Homme

Votre âge :

  • 18 ans
  • 35 ans
  • 50 ans
  • 65 ans

Votre taille :

  • 1,50m
  • 1,60m
  • 1,70m
  • 1,80m
  • 1,90m

Votre poids actuel :

Kg

Votre poids souhaité :

Kg