Temoignage de Simon Billeau sur le GPL-DHA® : améliore les performances et la récupération chez les sportifs


Nutri-site : Bonjour Simon, peux tu nous raconter comment es-tu venu au triathlon ?

Simon Billeau :  Bonjour, j’ai commencé le triathlon à l’âge de 18 ans. Par l’intermédiaire d’un ami qui me parlait toujours de triathlon lorsque je nageais dans un club estival, j’ai participé à mon premier triathlon Découverte à Royan en septembre 1999. Le virus était contracté. Depuis, je n’ai cessé de m’investir dans ce sport. J’ai fais mes débuts au sein du club local (le TCG 79 Parthenay) et je suis maintenant dans le club du Stade Poitevin Triathlon, situé sur le lieu de mes études universitaires. J’ai pu obtenir des conditions d’entraînement très satisfaisantes sur cette ville en intégrant le CREF Triathlon Poitou-Charentes, une structure d’accès au haut niveau.

Nutri-site : Comment te situes-tu aujourd'hui ?


Simon Billeau : Aujourd’hui, je suis membre de l’équipe de France de duathlon longue distance, membre du collectif France de triathlon longue distance et second meilleur performer français sur la distance mythique, l’IRONMAN.


Nutri-site : Que peux tu nous dire sur le GPL-DHA de ASL ?


Simon Billeau : En ce qui concerne les produits issus de la société ASL (applications santé des lipides), j’ai fais leur découverte dans un magazine sportif spécialisé qui vantait ses effets sur la performance et notamment dans les sports d’endurance. Ayant un esprit critique forgé par ma formation universitaire, j’ai contacté le site qui relatait ses effets ergogènes. Je leur ai posé des questions sur la validation scientifique. On m’a orienté sur le docteur qui était en charge des études à l’INSERM. J’ai été rassuré et la société ASL m’a gentiment proposé d’essayer une cure. Chose que j’ai accepté en vue du championnat de France de triathlon LD à Gérardmer en septembre 2007. J’y ai réalisé ma meilleure performance sur ce championnat et j’ai pu constaté une capacité de récupération accélérée. En effet, avant cette cure de GPL-DHA®, il fallait que j'attende 7 jours post compétition pour faire une nouvelle séance de "qualité", mais avec ma supplémentation quotidienne de GPL-DHA®, j'ai pus réaliser cet entrainement 5 jour aprés le ce tritahlon de Gérardmer ! 


 => Lire nos dossiers sur Le GPL-DHA®
-
Les méthodes pour augmenter ses performances sans s'entrainer : info ou intox ?"
-
Page d'information sur Le GPL-DHA®  ou (ASL Lipides & VOMAXINE)
-
Le GPL-DHA® et le cholestérol

 


Nutri-Site