Les aliments de l'amour

Peut-on stimuler sa libido et ses performances sexuelles grâce aux aliments ? Faites vous-même votre propre cuisine coquine et combinez la recette qui conduit aux plaisirs de la chair en bonifiant le corps ...

De l’espace au septième ciel

Sur l’échelle humaine des convoitises, les rapports érotiques culminent très haut dans le cœur des hommes et des femmes. Cette « discipline » relègue souvent dans des seconds rôles les diverses quêtes modernes et recherches personnelles que l’homme s’est évertué à satisfaire comme celle du paraître physique, l’appât effréné du gain ou pour finir la très spectaculaire et coûteuse conquête spatiale.
Si pour cette dernière l’alimentation n’a que très peu de chance d’intéresser les astrophysiciens et spationautes (quoique même à des années lumière l’homme sera toujours victime de servitude alimentaire ! !), en revanche pour ce qui est de la conquête des plaisirs et des jeux amoureux, quelques recettes et plats peuvent stimuler votre « imagination » et par conséquent flatter votre partenaire…

Faites l’amour pas la guerre
De nombreux aliments ont acquis la réputation d’être utiles pour les relations amoureuses mais leur efficacité a rarement été démontrée. Non par faute de cobayes (assurément), mais peut-être par simple désintérêt des hommes de sciences plus accaparés à observer et décortiquer les astres ou à mettre au point les derniers missiles nucléaires. L’amour physique et spirituel serait-il démodé ou non prioritaire ?
Laissons donc travailler notre imagination, seule maîtresse en la matière, et abandonnons la science sur sa planète pour faire connaissance avec les aliments de l’amour et du désir. 


Les aliments du cœur ... la Libido dans l'assiette

maca De l’huître à la banane, du bois bandé au gingembre, du ginseng au chocolat en passant par un soupçon d’alcool, Nutri-site fait le point sur ces aliments qui réveillent la libido.
L’essentiel étant de découvrir ce qui permet d’augmenter le désir, mais aussi le plaisir car les deux vont de pair. Chacun est donc libre de choisir ce qu’il préfère, le goût intervenant autant que la forme, mais aussi la façon de présenter et de consommer ces molécules du « suggestif »… 

- Les fruits de mer sont connus pour mettre du sel dans les soirées, notamment les huîtres, qui sont certainement les plus réputées. Certaines études leur attribuent des propriétés stimulantes grâce entre autres à leur teneur élevée en iode et en phosphore. Pour d’autres, la laitance serait seule responsable d’une augmentation du désir : il est vrai que cette substance blanche n’est rien d’autre que le liquide séminal émis par les huîtres. Les propriétés excitantes de la laitance seraient ainsi liées à son rôle dans la reproduction. …
Le caviar semble également posséder des propriétés stimulantes. Peut-être que, là encore, son origine est la source de cette croyance… D’une manière générale, les œufs bénéficient d’une réputation aphrodisiaque.
Le Kama-Sutra conseille d’ailleurs d’en consommer en grande quantité pour retrouver sa vigueur sexuelle. Parmi les fruits de mers réputés, citons également les oursins, les écrevisses… Mais s'il est clair qu’un dîner aux chandelles ne peut que mettre votre partenaire dans de bonnes dispositions, dépenser des sommes folles en huîtres et caviar ne vous garantit pas une nuit inoubliable…


Les fruits défendus ...

De nombreux végétaux sont censés réveiller le désir :

dhea amour libido sexualite- Le chocolat est l’un des plus connus. Utilisé chez les Aztèques, le cacao était apprécié pour amplifier les préliminaires …Introduit au XVI siècle à la Cour tout d’abord comme nectar sirupeux, il aurait acquis une réputation d’aliment aphrodisiaque grâce au taux de théobromine (connue pour ses effets stimulants à l’égale de la caféine qu’il contient également).
A la fois aphrodisiaque et euphorisant, on a découvert, récemment, qu’il stimulerait la sécrétion, dans le cerveau, d’une autre substance nommée anandamide qui mime les effets du cannabis. Hélas, trois fois hélas, il faudrait dévorer quelque 13 kilos de chocolat pour espérer atteindre le nirvana…Quelques carrés d’un chocolat raffiné peuvent néanmoins apaiser les organismes les plus fébriles… 
Sa réputation ne serait pas aussi usurpée qu’on peut le croire. Cet aliment provoquerait la libération des médiateurs cérébraux du plaisir, les endorphines, qui lui confèreraient un pouvoir stimulant sur le cerveau. 
Nota : le chocolat a été classé dans la catégorie des végétaux car son constituant principal qui est la fève de cacao est un végétal. 

- Les bananes ont également bénéficiées d’une réputation pour le moins scabreuse. Néanmoins, leur forme phallique est sans doute la seule responsable … 
Citons également la menthe, l’avocat, ...

Le champagne, les bulles montent à la tête : ce vin délicat aux bulles subtiles crée un air de fête et l’action désinhibante de l’alcool, à petite dose, permet des échanges débridés. Attention cependant aux excès !
- Le céleri : selon un dicton ancien «si la femme savait ce que le céleri fait à l’homme elle irait en chercher de Paris jusqu’à Rome »... Au Moyen-Orient on attribuait au céleri la propriété d’engendrer des enfants mâles et son jus était considéré comme un stimulant permettant de réveiller les ardeurs masculines les plus enfouies.
- La vanille : la vanille est une plante de la famille des orchidées. Ses propriétés aphrodisiaques ont fait le tour du monde. Elle serait encore utilisée actuellement en Amérique du Sud comme remède contre les problèmes d’érection. De plus, son exploitation massive en parfumerie n’est certainement pas anodine… Là encore aucune étude n’est venue confirmer le pouvoir sur la libido de ces gousses. Si vous êtes persuadés de son efficacité, vérifiez que vous n’achetez que des produits à base de vanille naturelle : la plupart des recettes utilisent des parfums de synthèse.


L’amour à Tête de légumes  

En ce qui concerne les légumes, l’un des plus connus est l’artichaut
Son nom serait d’ailleurs lié à la "chaleur" qu’il engendrait chez de nombreuses personnes.
Ne dit-on pas « avoir un cœur d’artichaut ». Aucune preuve scientifique n’est cependant venue confirmer ces faits. Les pommes de terre bénéficiaient également d’une réputation sulfureuse… en Amérique du Sud.
Apparemment, cette réputation n’a pas traversé l’Atlantique avec Parmentier.
Certes cette plante contient en très petites quantités des alcaloïdes qui pourraient avoir un effet stimulant. Néanmoins, ceux-ci sont essentiellement concentrés dans les feuilles… Les oignons sont aussi connus pour leur propriété excitante… du moins s’ils sont mangés crus. Mais il faut relativiser, car on a prêté à ces bulbes de nombreuses qualités : antiseptique, antirhumatismale, etc. Parmi les végétaux réputés, citons également les truffes et les asperges.


Epicez vos amours

Dans le désordre et de manière non exhaustive, on peut citer une épice hautement stimulante comme la cannelle. Cette propriété a d’ailleurs été pérennisée par Tristan et Iseult, dont le philtre d’amour contenait de la cannelle. 

Parmi les épices de l’amour, capables de réchauffer l’organisme et de favoriser la vitalité, citons également le safran, le persil, la muscade, le cumin, le clou de girofle, la cardamome ou le safran. Si vous ne savez pas laquelle choisir, prenez du Curry ! Cette épice est en effet un mélange de la plupart des autres epices citées précédement

Le gingembre : avec sa forme de "petit homme", cette racine est utilisée depuis des millénaires et employée pour aider aux prouesses sexuelles masculines.
On le disait capable de fortifier les parties vitales et d’exciter  la semence. On lui reconnaît aujourd’hui une action vasodilatatrice sur les organes du petit bassin. Râpé frais ou confit, il serait plus efficace qu’en poudre mais doit être consommé avec modération car il est vite irritant. 

Le ginseng :
considéré comme panacée en Asie, cette racine exotique fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études dans le domaine scientifique. 
Le ginseng possède une puissante action anti-oxydante, il stimule la vitalité physique et psychique et il semble que certains de ses effets psychologiques seraient de même nature que ceux du Viagra ...

Croyances ou réalités ?  
Miel, ginseng, chocolat, poudre de défense d’éléphant, de corne de rhinocéros ou de cerf, vanille, noix de kola, noix de muscade, huîtres, girofle, romarin, champagne, cardamome, safran, aneth, ail, cannelle… La liste des aliments, plantes et préparations déclarés aphrodisiaques est quasiment infinie. On peut classer ces substances en deux familles. Tout d’abord celles dont l’effet n’est peut-être pas complètement nul mais qui n’a jamais pu être scientifiquement démontré comme supérieur à celui du placebo. Si le désir n’est pas au rendez-vous, il n’y aura pas de miracle ! Ensuite, celles qui pourraient être capables de déclencher une érection, ou de la prolonger, mais qui sont dangereuses (sur le plan cardiaque ou rénal par exemple).
La yohimbine : elle provient de l'écorce d'un arbre du Cameroun, le yohimbehe.
Elle est efficace, et on la trouve d’ailleurs dans notre pharmacopée puisque c’est un vasodilatateur. Elle provoque un afflux de sang au niveau de la verge et facilite parfois l’érection. Résultat, il faut souvent augmenter les doses… et les effets secondaires ne sont pas négligeables. Cette substance est à proscrire en cas de maladies des reins ou du foie, et elle ne doit pas être associée à certains médicaments contre l’hypertension.


Les aliments choisissent le sexe  

Des études sur la sélection pré-conceptionelle du sexe ont amené des scientifiques à changer les modes alimentaires de certaines espèces animales peu après avoir été fécondées, ceci afin d’influer sur la nature du sexe. Cela aurait abouti à des résultats plus que probants chez les bovins et batraciens. 
Rapportée chez l’homme, une étude médicale des années 70 montra qu’une majorité des mères qui avaient donné naissance à un fils avaient une alimentation pauvre en calcium, riche en potassium et fortement salée et à l’inverse l’alimentation d’une mère qui avait donné naissance à une fille était composée de plats peu salés, riches en calcium et magnésium et pauvres en potassium! 
On a longtemps pensé que ces résultats avaient pour conséquence la modification d’un environnement ionique des spermatozoïdes dans l’appareil génital de la femme, mais rien n’est encore confirmé. 
Certains établissements hospitaliers sérieux adoptèrent ce concept alimentaire avec des résultats corrects mais discutables sur le plan de la santé chez la femme et peut-être chez le futur nouveau-né. 
Il est donc conseillé aux femmes de ne pas suivre trop longtemps ce type de régime. Dès que la grossesse est déclarée, la future mère doit retrouver une alimentation équilibrée.
De telles pratiques doivent rester la propriété de décision médicale compte-tenu des contre-indications telles que problèmes de tension artérielle et d’insuffisance rénale qui peuvent subvenir suite à ces excès


Dites le avec des fleurs...Les élixirs floraux
Le complexe n°5 des élixirs floraux de DEVA traite spécifiquement la sexualité
Equilibre de la vie affective et sexuelle, Sexualité mal vécue et déséquilibrée  ... 
 

 Bibliographie  
- Isabelle Delaleu "La diététique de la performance" du Dr Jean-Marie Bourre, éd Odile Jacob, 19,82 €.
- Le dico de l’amour et des pratiques sexuelles de Jacques Waynberg, Ed. Milan.

 Consulter aussi les dossiers nutri-site complémentaires
 - Sexualité, les petits plus !

 - Le gâteau d'amour

 - Les Fleurs de Bach et la gamme des 96 élixirs floraux Deva

Lire notre actu. produit "les nouvelles formules pour stimuler le désir".

Nutri-Site
coaching bootcamp bilan gratuit
moncoaching minceur
Découvrez la perte de poids estimée en fonction de votre profil

Votre sexe : Femme Homme

Votre âge :

  • 18 ans
  • 35 ans
  • 50 ans
  • 65 ans

Votre taille :

  • 1,50m
  • 1,60m
  • 1,70m
  • 1,80m
  • 1,90m

Votre poids actuel :

Kg

Votre poids souhaité :

Kg