Spiruline et course à pied : l’alliance idéale ?

Publié le 16/09/2015

On parle beaucoup de la spiruline et de ses bienfaits pour l’organisme. L’algue souvent qualifiée de « miraculeuse » est devenue en quelques années la star des compléments alimentaires. Si elle séduit ceux qui veillent à la santé de leurs corps, elle a aussi conquis les sportifs. Il faut dire que sa teneur exceptionnelle en protéines, est un bonheur pour la masse musculaire. Parmi les convaincus: les adeptes de la course à pieds et d’autres sports d’endurance.
spiruline et sport

Comment choisir une bonne spiruline ?

Vous l’ignorez peut être, mais toutes les spirulines commercialisées n’ont pas les mêmes vertus. Les méthodes de culture de l’algue ont une incidence sur la qualité de cette dernière. La spiruline est élevée dans des bassins d’eau alcaline riche en minéraux. Une eau de mauvaise qualité aura des répercutions sur le produit final. La spiruline sera bien moins riche en nutriments, si elle a poussé dans un environnement trop pauvre.

L’algue peut aussi perdre en vertus lors de son séchage et de son conditionnement. Certains producteurs ont recours à un séchage express du produit. Or, cette méthode expose la spiruline à une oxydation accélérée qui dégrade considérablement les composants actifs ! Un séchage à température élevée est aussi déplorable. Pour conserver ses bienfaits, la spiruline doit sécher à température ambiante uniquement.
Pour vérifier que le séchage a été effectué dans les règles de l’art, il faut regarder le taux de phycocyanine. Le fameux pigment évoqué précédemment dans cet article. S’il est élevé, on pourra en conclure que la culture de l’algue a été effectuée correctement.

Thibaud Durand du site valebio.com témoigne : « Nous avons mis presque un an à trouver un producteur qui correspondait à nos exigences qualités pour la production et le séchage de la Spiruline. Notre Spiruline possède un taux de Phycocianine de 16%, ce qui est très élevé ; elle est également certifié Bio par Ecocert, cependant la France interdit l’apposition du label Bio sur les micros Algues, cependant cette certification nous a quand même convaincu de travailler avec ce producteur. »

Pourquoi sports d’endurance et spiruline font-ils si bon ménage ?

Qu’ils soient célèbres ou anonymes, professionnels ou amateurs, les sportifs pratiquant régulièrement des sports d’endurance plébiscitent la spiruline. Que leur apporte-t-elle ? De la résistance ! La composition exceptionnelle de l’algue bleue-verte prévient les baisses de performances.

Pour être endurant et performant pendant l’effort

La spiruline contient entre 60% et 70% de protéines, et huit acides aminés indispensables, que le corps est incapable de synthétiser. Elle est aussi riche en caroténoïdes. Autant d’éléments nécessaires au renouvellement musculaire, cellulaire et tissulaire. Acides aminés et caroténoïdes jouent un rôle dans la constitution et le maintien de la masse musculaire, mais aussi dans la récupération du muscle. Ils évitent donc les courbatures, et favorisent le maintien d’une activité sur la durée. Les vitamines du groupe B sont aussi bien présentes dans l’algue. Ces dernières participent à la transformation du glucose en ATP, la source d’énergie du muscle !
En clair, consommer de la spiruline renforce et maintient la masse musculaire, avant et pendant l’effort.

Pour une oxygénation de qualité

Une ration de spiruline contient environ 55 mg de fer. Ce composant est un constituant de l’hémoglobine, et participe au transport de l’oxygène. La vitamine B12 est aussi active dans l’algue. La vitamine entre en jeu dans la formation des globules rouges. Une déficience en B12 a une incidence sur le nombre de globules rouges, et cause une mauvaise oxygénation des organes.
Une bonne oxygénation des muscles est indispensable pendant l’effort. Elle est garante de bonnes performances et d’une bonne endurance.

Pour récupérer après l’effort

La couleur bleue de la spiruline est due à la phycocyanine, un pigment aux propriétés antioxydantes. L’algue contient également des vitamines A et E, également de bons antioxydants naturels. Le rôle des antioxydants est de lutter contre la formation des radicaux libres. Pendant l’effort, certaines molécules s’oxydent et deviennent nocives, il s’agit des radicaux. Les antioxydants présents dans la spiruline favorisent leur élimination, et libèrent l’organisme. En outre, les minéraux (calcium, magnésium et sodium) contenus dans la spiruline jouent un rôle important dans la récupération après l’effort. Ils aident à limiter les crampes, les accidents musculo-tendineux mais aussi les baisses de performance.

C’est pour toutes ces raisons que la spiruline séduit les sportifs. C’est un vrai booster de performances qui intervient pendant les trois phases de l’effort. Avant, elle prépare le muscle en développant et maintenant la masse musculaire. Pendant, elle améliore l’oxygénation et aide à maintenir l’effort sur le long terme. Après, elle favorise l’élimination des radicaux libres et évite les crampes. Bien entendu, pour être efficace, elle doit être consommée régulièrement, mais aussi être de bonne qualité.


Article rédigé par Fanny

Acheter des spirulines de qualité chez nos partenaires :

Nutri-Site

Accueil | Nutrition | Sport & Perf | Fitness & Muscu | Bien-Etre & Minceur | Mentions légales 2017©Nutri-site.com | Twitter NutriSiteFacebook Nutrisite