Test veste TRIDENT WDS GRID jkt Millet

Publié le 04/01/2016


  Présentation.
Avec la TRIDENT WDS GRID JKT de MILLET, nous avons affaire à une veste montagne softshell pour activité typée alpinisme.
Tout d'abord, La veste est de coupe très ajustée avec des panneaux renfort couleur carbone sur les épaules et des plaques stretch plus claire sous les bras, le "patchwork" est réussi de mon point de vue. Sobre mais pas trop. On est cependant loin des couleurs plus flashy de la veste alpinisme TRILOGY PRO Gore-Tex testée également par nos soins.
 
               
  
Coté rangement, elle comporte deux larges poches une de chaque coté, plus une très petite très poche intéressante pour ranger l'appareil photo sur le devant coté droit.
Au niveau ajustement pas de surprise, un système classique de serrage à la taille ainsi que des velcros pour resserrer les manches aux poignets.
La capuche à l'image de la veste est ajustée et enveloppe bien le visage. Elle est pourvue d'un système d'ajustement classique pour l'ouverture frontale ainsi que de resserrage arrière.

                

Les finitions sont propres et soignées.
L’intérieur est constitué d'une couche fine type laine polaire confortable.

Coté poids
la veste a fait 650g à la pesée et n'est en définitive pas énormément plus lourde qu'une hard shell à 500g. Niveau encombrement le ratio est sensiblement le même.

La couleur
jaune moutarde est plutôt sympa et l'ensemble avec les différentes plaques est assez harmonieux.

Place à l'action

.
Programme chargé pour ces 4 jours de test :

    J1 : Ski rando / Mixed climb sur le bargy,
    J2 : Alpinisme haute montagne Aiguille du midi Mallory Porter Rectifiée, (-4 / -10 sans vent)
    J3 : Escalade en grande voie Bargy,
    J4 : Rando / Alpi en terrain sauvage sur le Bargy. (-3 avec bon vent sur les crêtes)

        

  
  

Le verdict

Très ajustée la veste n'est pas à son avantage sur ski. Il en est par contre une toute autre histoire quand on passe à la grimpe.
L’élasticité des matériaux constituant la veste donne une grande liberté de mouvement qui avec sa coupe ajustée la rend très confortable et efficace en grimpe. De plus, une fois coincée sous le baudrier elle reste bien en place.
A noter les fermetures éclair sous les bras se manipulent très facilement ce qui est toujours appréciable.
L'aspect robuste de la veste se confirme sur le terrain, on n'a pas peur de se frotter sur les rochers et on ne va pas non plus demander toutes les deux minutes à son partenaire si le piolet est bien coincé dans le sac et ne va pas érafler la veste. Bref de la bonne cam!
La veste est définitivement très chaude, ce qui est très confortable en conditions froides et par vent important, le Windstopper joue parfaitement son rôle.
Il est par contre difficile de trouver le bon compromis entre les montées à haut régime où l'on va prendre un gros coup de chaud et les passages plus techniques où l'on va chercher un peu de chaleur.

                       

En même temps en tant qu'inconditionnel du hardshell en mode multicouche c'est pour moi une découverte et je manque sûrement d'expérience sur ce type de matériaux.
De mon avis la veste souffre du défaut de ses qualités et son coté très ajusté qui la rend très efficace en action, ne permettra par contre pas de glisser dessous une doudoune en mode récup après la course où l'on va chercher un peu plus de chaleur.
Ce défaut se retrouve également sur l'utilisation de la capuche où la cela devient plus gênant, elle aussi très ajustée, ne pourra se mettre que sous le casque.

                       

Cela est problématique quand en pleine voie on entre dans un couloir on où l'on va se faire arroser par des coulées de spindrift (Ce sont des "coulures " de neige qui vont du simple nuage de neige jusqu'à l'avalanche!). A ce moment personne n'a envie d'enlever son casque pour mettre sa capuche...
A noter que l'on peut la glisser par dessus le casque pour se protéger temporairement mais cela n'est pas pratique et la veste devient inconfortable.
Dans une autre mesure, on aurait apprécié une petite poche intérieure pour y glisser des éléments sensibles (carte bancaire, le ticket des remontées) que l'on n'a pas envie de mélanger avec les éléments de la poche frontale à laquelle on est susceptible d'accéder plus régulièrement.

On aime :
  • Le style
  • La robustesse
  • La grande liberté de mouvement.
   

On n'aime moins :

  • Le manque de maniabilité de la capuche.
  • Le made in Tunisia.

>>>Se procurer cette veste TRIDENT WDS GRID JKT ici


Tous nos tests vestes Outdoor/Alpinisme
                 

>> Retrouvez tous nos tests produits sport sur ce lien <<

Nutri-Site