Test Chaussures trail Merrell Mix Master Tuff

Publié le 11/06/2013

Testeur : Ludovic Favre 
40 ans, 1,79m, 78 kg
Période du test : avril - mai 2013.
Terrains : sentiers en sous-bois, quelques secteurs avec pierres, terrains principalement gras voire boueux
Distance : environ 170 km

 

Aspects de la chaussure

Il y a des airs de Mix Master Aeroblock dans cette Mix master Tuff. Ou vice versa ! Intérieur du chausson, lacets… viennent rappeler le lien de parenté très étroit existant entre les deux modèles de barefoot. Décor sobre, sans surcharge de couleurs ou d’éléments d’esthétique, la Tuff est débarrassée de tout ce qui pourrait nuire à la légèreté. Mais là où la dominante de gris de l’Aeroblock nous donnait l’impression d’un manque de caractère, la Tuff fait mouche avec un bleu prononcé qui lui confère plus de présence. En clair : plus sympa à chausser.

                 
                

Découvrez et achetez au meilleur prix des chaussures de running sur Irun.fr

>> Retrouvez tous nos tests produits sport sur ce lien <<
          


Le laçage
De bons vieux lacets, le système le plus fiable du monde pour un serrage le plus précis qui soit. Une qualité indispensable quand on mise sur la souplesse du chausson. La Mix Master Tuff abandonne les passants métalliques pour des boucles en tissu, ce qui ne nuit pas au coulissage des lacets, bien au contraire.  Plus étroit (repositionné sur le dessus du pied, ci-contre à gauche), le laçage permet un serrage plus fin, notamment sur l’avant du pied. Très appréciable même si la mix master Aeroblock dans ce domaine fait déjà très bien.

Le chaussant
On aime. Un peu moins souple que celui de l’Aeroblock, le chaussant de la Tuff reste très proche du pied. Sa souplesse se conjugue avec un vrai maintien. Les bandes latérales de caoutchouc et de nylon y sont pour quelque chose. La chaussure reste bien en place y compris dans les descentes où, si l’on n’empêchera pas le pied de buter à l’avant, la précision du chausson est ressentie. Le seul bémol pourrait venir de la maille en filet de la toile extérieure. Très aérée – donc n’aimant pas trop l’eau – elle peut se révéler fragile dans les zones boisées, où brindilles et autres branches au sol, viendront se ficher dedans.
La protection est aussi un peu en retrait sur ce modèle. Le pied est très vite en contact avec les obstacles malgré la présence d’un pare-pierre à l’avant. C’est le prix de la légèreté.

L’amorti et le dynamisme

L’amorti ou le dynamisme ? Les deux mon capitaine ! Cette Merrell Mix Master Tuff, avec un peu plus de semelle que l’Aeroblock, absorbe les aspérités du terrain et peut ainsi avaler les kilomètres sans que le coureur n’accuse trop le coup. Son faible drop de 4 millimètres pousse dans le même temps à mettre l’appui sur la partie avant de la chaussure. A la relance dans une montée, la Tuff répond présente ; sur les talons à la descente, elle est toujours là grâce à un vrai amorti. Les deux qualités assemblées donnent une chaussure alerte et pas trop exigeante. En clair, la Tuff n’est pas une bête de course mais on lui pardonne car elle  a une qualité trop souvent absente dans le petit milieu des minimalistes : elle est rassurante. Autrement dit voilà un modèle qui s’adresse à monsieur tout le monde (gabarit moyen), voire à  ceux qui veulent toucher du doigt le barefoot mais qui en craignent la dureté.


Stabilité
Le gros point fort par rapport à ce qui reste notre dernier test dans la catégorie, la Mix Master Aeroblock. Il faudra encore un peu de travail à la marque avant de proposer une vraie semelle antidérapante, même si la Mix master Tuff, avec une ceinture de crampons en forme de barrettes positionnée tout autour de la semelle (ci-dessus à gauche), fait un pas de géant vers une meilleure adhérence. Pas encore le top niveau mais de quoi tenir sur les terrains meubles, voire les terrains mixtes mêlant terre et cailloux, même mouillés. Voilà en  tout cas, un ajout qui complète bien la trop insuffisante semelle habillée des crampons en forme de « o » si chers à la marque. Allez, Merrell encore un petit effort…

>Lire le communiqué de presse de la série MIX MASTER


Conclusions du test :


Les plus :
  • Souplesse du chausson
  • Bon maintien 
  • Amorti présent au talon malgré une semelle minimaliste

Les moins :
  • Faible protection du pied
  • Habillage de chaussant fragile
  • Accroche correcte mais peut encore mieux faire

Chaussures MERRELL Testées
 - MERRELL Mix Master Aeroblock (homme)
 - MERRELL barefoot Run Pace Glove (femme )



Découvrez et achetez au meilleur prix des chaussures de running sur Irun.fr

>> Retrouvez tous nos tests produits sport sur ce lien <<



 

Merrel utilise la techonologie AIR CUSHION®  
Un insert breveté Merrell Air Cushion® qui absorbe les chocs et accroît la stabilité. L’Air Cushion® est comprimé sur le talon pour absorber les chocs jusqu'à quatre fois le poids du corps pour un maintien et un confort inégalé.

 
Nutri-Site