Le tabac écourte la vie d’au moins 5 ans

Publié le 01/08/2008


Le tabac écourte la vie des hommes et des femmes d’au moins cinq ans, selon une nouvelle charte des risques de mortalité publiée aux Etats-Unis dans le Journal of the National Cancer Institute.
Pour les hommes qui fument, le risque de décéder d’un cancer du poumon est plus élevé au-delà de 60 ans que celui de mourir d’une maladie cardio-vasculaire, indique la charte.
En revanche, pour ceux qui n’ont jamais fumé, la probabilité de décéder d’une maladie cardio-vasculaire surpasse à tout âge le risque de mourir d’un cancer du poumon, du colon ou de la prostate.

Par ailleurs, la probabilité est dix fois plus grande pour ces fumeurs de mourir d’un cancer de la prostate et du colon, selon cette recherche conduite par la Dr Lisa Schwart du Centre médical du ministère américain des anciens combattants (Department of Veterans Affairs Medical Center).

Chez les femmes qui fument, les risques de décéder d’un cancer du poumon ou de maladies cardio-vasculaires sont plus élevés jusqu’à 40 ans que la probabilité de mourir d’un cancer du sein, alors que chez les non-fumeuses le risque de décéder de maladies cardio-vasculaires est équivalent à celui de succomber à un cancer du sein, en tout cas jusqu’à 60 ans.
Toutefois, à tout âge, les hommes ont un plus grand risque de mortalité, toutes causes confondues, que les femmes, relève cette étude.

 

Source : RT Flash / Journal of the National Cancer Institute

 

 

UniqueHoodia_banners_french01250x250 coaching bootcamp bilan gratuit

Accueil | Nutrition | Sport & Perf | Fitness & Muscu | Bien-Etre & Minceur | Mentions légales 2017©Nutri-site.com | Twitter NutriSiteFacebook Nutrisite