coaching bootcamp bilan gratuit

Seniors : mieux vaut être enveloppé que trop mince !

Publié le 24/09/2014


Chez les adultes jeunes ou d’âge moyen, on redoute généralement l’obésité (caractérisée par un indice de masse corporelle ou IMC supérieur à 30), voire même le surpoids (IMC compris entre 25 et 30).
Inquiétude légitime en raison des risques que l’excès de poids fait courir à la santé : pour l’OMS, qui se base sur les statistiques de mortalité, l’idéal est d’avoir un IMC compris entre 18,5 et 25.
Attention toutefois : ces normes ne semblent pas valables pour les seniors ! C’est ce que révèle aujourd’hui la synthèse de 32 études, parues entre 1990 et 2013. Pas moins de 197 940 personnes âgées de 65 ans et plus ont été suivies en moyenne pendant 12 ans. Le risque de mortalité de toute cause, à ces âges, commence à augmenter seulement lorsque l’IMC dépasse 33, soit avec une obésité bien installée ! Le surpoids n’est pas associé à une augmentation du risque.  Par contre, c’est surtout une corpulence trop faible qui pose problème.
Après 65 ans, lorsque l’IMC est compris entre 21 et 22, le risque de mortalité augmente de 12%. Et s’il est compris entre 20 et 21, le risque augmente de 19%...

Les auteurs de cette synthèse invitent donc les seniors et leurs médecins à s’inquiéter d’un poids trop faible ou d’une perte de poids.
Il y a longtemps que les spécialistes des 3e et 4e âges le répètent : c’est surtout la malnutrition qui guette les personnes âgées. Le risque n’est pas tant de manger trop que de ne pas manger assez !



  => Source : CERIN (Nutrinews hebdo)

 

Consultez nos dossiers et outils complémentaires :
 - Choisir son régime 
 - Calculez vos dépenses de calories
 - Calculez votre IMC

 

UniqueHoodia_banners_french01250x250 coaching bootcamp bilan gratuit
coaching bootcamp bilan gratuit

Accueil | Nutrition | Sport & Perf | Fitness & Muscu | Bien-Etre & Minceur | Mentions légales 2017©Nutri-site.com | Twitter NutriSiteFacebook Nutrisite