Moins on bouge, plus on déprime

Publié le 12/10/2010


Pas d’activité physique, trop de télévision, d’ordinateur, de jeux vidéo…
Les conséquences de la sédentarité en termes de maladies organiques sont bien connues, illustrées par le surpoids et son cortège de pathologies métaboliques et cardiovasculaires.

Mais ne pas « bouger » pourrait aussi avoir des conséquences psychiques. Plusieurs études publiées dans des revues scientifiques suggèrent qu’il pourrait y avoir un lien entre un mode de vie sédentaire et le risque de dépression.

Etonnant ? Plusieurs équipes de chercheurs se préoccupent aujourd’hui de confirmer ces observations.


Sources :
 - Nutrinews hebdo
 - International Journal of Behavioral Medicine, en ligne. DOI 10.1007/s12529-010-9075-z
coaching bootcamp bilan gratuit
UniqueHoodia_banners_french01250x250 coaching bootcamp bilan gratuit

Accueil | Nutrition | Sport & Perf | Fitness & Muscu | Bien-Etre & Minceur | Mentions légales 2017©Nutri-site.com | Twitter NutriSiteFacebook Nutrisite