coaching bootcamp bilan gratuit

Les ados européens : bouger et manger mieux

Publié le 24/12/2014


En se basant sur un échantillon de plus de  3500 garçons et filles européens âgés de 12,5 à 17,5 ans, l’étude HELENA vient d’évaluer le statut nutritionnel des adolescents européens.

Avec quelques points-clés, qui peuvent avoir des conséquences à plus ou moins long terme…
  • Un faible poids de naissance est associé à un risque cardiovasculaire augmenté et à une composition corporelle (rapport masse maigre/masse grasse) moins satisfaisante.
  • Ceux qui prennent chaque jour un petit déjeuner ont moins de masse grasse et ont un meilleur profil cardiovasculaire.
  • Les ados ne mangent que la moitié des apports recommandés en fruits et légumes et seulement les deux tiers des apports recommandés en produits laitiers.
  • Par contre, ils dépassent les recommandations pour la viande et les produits carnés, les matières grasses et les confiseries.
  • Les boissons qui leur fournissent les plus grands apports énergétiques sont les boissons sucrées, le lait sucré, le lait allégé et les jus de fruits.
  • Les ados ont des apports élevés de sel et d’acides gras saturés, et comparativement des apports faibles de polyinsaturés.
  • Les activités sédentaires occupent en moyenne 9 heures par jour sur leur temps de veille. Ce qui retentit défavorablement sur la minéralisation osseuse et les facteurs de risque cardiovasculaire.
  • On observe aussi des déficiences en vitamines B9 (acide folique), D, E, et bêta-carotène.

En résumé, les ados d’Europe sont invités à manger plus équilibré et à bouger plus !


  => Source : CERIN (Nutrinews hebdo)

 Consultez nos dossiers et outils complémentaires :
 - Choisir son régime 
 - Calculez vos dépenses de calories
 - Calculez votre IMC

UniqueHoodia_banners_french01250x250 coaching bootcamp bilan gratuit

Accueil | Nutrition | Sport & Perf | Fitness & Muscu | Bien-Etre & Minceur | Mentions légales 2017©Nutri-site.com | Twitter NutriSiteFacebook Nutrisite